1 Thes 5:23 Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l'esprit, l'âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l'avènement de notre Seigneur Jésus Christ !

5:24 Celui qui vous a appelés est fidèle, et c'est lui qui le fera.

 

Ce verset résume à lui seul ce que la vie Zoë représente pour moi. Bien que d’autres aspects soient importants, que je me propose de sonder également, il me semble que celui -là est primordial.

La guérison, la restauration du corps et de l’âme sont, en effet, essentiels.

 

Notre âme, doit être consolée, régénérée, et réorientée vers les buts de Dieu. elle doit être déconnectée du monde et reconnectée aux réalités du Royaume et de la présence du Seigneur. Ainsi tous ses appétits et désirs profonds doivent être transformés et être rendus conformes à la justice divine. Ce processus doit être continue, à travers les saisons de notre vie, pour permettre à Dieu de nous ajuster, en permanence aux réalités spirituelles, aux besoins de notre être, tandis que nous progressons dans le temps. 

 

S’il était interrompu, nous redeviendrions perméables aux séductions du monde, fragiles et instables. Notre condition serait alors comparable à celle d’un équilibriste, en perpétuel danger de chute.

Notre vie ne consiste pas à rechercher sans cesse des équilibres périlleux, mais à permettre à l’Esprit de Dieu de gouverner notre être afin de l’ajuster en permanence pour que nous progressions vers plus d’harmonie, plus de stabilité donc plus de force intérieure (mentale et émotionnelle) pour avancer.

 

L’esprit veut nous aider à demeurer ferme et solide, tout en progressant. Il ne s’agit pas de s’enfermer, de se fossiliser mais de pouvoir s’enrichir, s’élancer, oser, se déployer sans se fragiliser au point de se mettre en danger. L’Esprit nous permet d’être exposés à de grands défis, de grandes perturbations, de développer une intelligence émotionnelle et spirituelle qui permet de s’élancer, de se déployer pour continuer à avancer.

 

L’Esprit nous guérit du besoin d’être sans cesse approuvés par les hommes, de sorte que nous demeurions fermes dans notre détermination à plaire à Dieu. Il nous remplit de l’amour du Seigneur afin que nous soyons stabilisés émotionnellement, que nous demeurions forts dans les combats, et pétris de foi. Cet amour divin, nous protège des assauts de l’ennemi à travers les offenses, les injustices et les séductions du monde. Il fait rempart contre les convoitises de la chair, les dysfonctionnements émotionnels et les mensonges de toutes sortes.

 

Cette vie est donc abondante, car elle est débarrassée de tout ce qui la limite, la parasite et la paralyse. Elle peut ainsi se déployer et rayonner car c’est la gloire de Dieu en elle qui se projette vers l’extérieur.