Luc 19:4-6

Il courut en avant, et monta sur un sycomore pour le voir, parce qu'il devait passer par là.

Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit : Zachée, hâte-toi de descendre ; car il faut que je demeure aujourd'hui dans ta maison.

Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.

 

 

Voilà le début de la vie Zoë : Romains 10:9-10 croire dans son coeur, confesser de la bouche, manifester sa foi avec joie.

C'est par la foi que l'on reçoit cette vie abondante, la foi en Jésus Christ Sauveur et Seigneur personnel. Cette foi permet la repentance d'une vie sans Dieu, une nouvelle naissance, une entrée dans une relation personnelle avec l'Eternel, une vie qui n'est plus seulement une existence, mais un rayonnement dans la gloire du Seigneur.

 

La foi permet à l'Esprit de Dieu de nous faire cheminer dans un processus de délivrance, de libération, de régénération. Nous sommes ainsi rachetés et renouvellés.

 

Ces premiers moments de notre conversion sont caractérisés par la joie du salut qui demeure  intacte malgré les circonstances, car cette joie est  procurée par le Seigneur. Elle est produite par le fait d’être accepté, de naître de nouveau, d’être en paix avec Dieu, d’évoluer dans sa présence, sous son regard. Cette joie constitue notre force.

 

Une force qui agit en nous pour consoler, restaurer, guérir, délivrer, parce que nous sommes acceptés, accueillis dans l’amour de Dieu. notre âme rachetée s’éveille à la vie de Dieu, la vie en Dieu débarrassée de ses fardeaux et dont le potentiel divin est alors restitué.

 

Cette joie vient aussi du fait que le vide qui était en nous jusqu’alors est comblé par ce qui nous manquait véritablement. Elle fait écho à la vérité dans toute sa splendeur qui s’établit en nous pour nous affranchir de l’intérieur. Ce que la main de l’homme ne pouvait accomplir, Dieu le fait en un instant. 

 

Cette vie Zoë n’est pas seulement une promesse de vie éternelle future dans la présence de Dieu, même si cela est essentiel, c’est surtout la réalité d’une existence qui devient réellement une vie qui compte, qui a un sens, une portée, qui se déploie dans la présence du Seigneur et pour sa gloire. 

 

La paix avec Dieu que Jésus a démontré dans la vie de Zachée nous permet d’être complètement établis, restaurés dans notre identité réelle, celle que Dieu nous a donnée et donc dans notre destinée. Peu importe alors le rejet que nous avons subi, les abus, la discrimination, les douleurs passées, notre coeur s’ouvre à une ébullition nouvelle, s’envole vers de nouveaux horizons.