Le vouloir et le faire

Philippiens 2:13 car c'est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.

Ce n'est ni la première ni la dernière que je médite sur ce verset, tant il est riche d'enseignements profonds. C'est Dieu qui oeuvre en nous, mais cela ne nous ôte pas toute implication personnelle.

 

Pour garder l'harmonie entre le vouloir et le faire que Dieu produit en nous, la prière est un passage obligé et précieux. Pour garder un vouloir juste, par rapport à la volonté de Dieu, Il faut chercher à garder sa volonté dans nos coeurs, quelles que soient les sollicitations et les influences de notre environnement. Il faut donc se remplir de la Parole de Dieu, savoir la méditer, en fonction de nos besoins, lui permettre de pénétrer au plus profond de nous, de toucher non seulement nos pensées, mais aussi nos émotions, notre mémoire, et tout ce qui motive nos réactions et actions.

 

Il faut être "impacté" par la puissance de la Parole, son efficacité pour guérir, corriger, consoler, faire progresser. Il faut "stocker" les expériences de rencontre avec Dieu, par l'Esprit dans sa Parole, quand Il nous donne un "rhéma" : une révélation profonde, personnelle. C'est une expérience qui touche bien plus que la raison. Souvent ce "rhema" apporte une délivrance, un rafraichissement que Dieu seul peut procurer. Cette révélation pénètre tout notre être et nous met en marche avec Dieu; elle motive, dynamise, éclaire et fortifie. De plus elle témoigne à nos coeurs que Dieu est vivant, Il est à nos côtés et Il nous enseigne personnellement sa volonté.

 

Notre connaissance de Dieu s'enracine alors dans une relation vivante avec notre Père, une relation d'amour, de Père à Fils qui nous guide dans la vérité. Ainsi nous construisons une confiance inébranlable en Lui. Il faut donc prendre le temps, Lui laisser le temps de nous guider dans sa Parole, par son Esprit, de nous toucher, de nous "impacter". Ces expériences personnelles dans la Parole, font ressortir la cohérence, la puissance des Ecritures, et nous aident à nous les approprier. Non seulement notre foi en est fortifiée, mais en plus, Dieu nous dynamise contre le péché. Sa volonté est si forte en nous, que cela nous procure une ossature puissante pour avancer, en surmontant les faiblesses anciennes, les vieilles limites charnelles et les obstacles du présent.

 

Cette connaissance vivante des Ecritures installe, établit l'ordre divin en nous. Les enseignements du Royaume, sur le Royaume prennent vie, et notre citoyenneté se construit peu à peu. Nous devenons conscients de nos droits mais aussi de nos devoirs. Ces devoirs ne constituent pas des fardeaux parce que la Parole, les "rhema" ont établi avec force l'amour de Dieu dans nos coeurs. Cet amour nous étreint si fort, qu'il nous motive, nous pousse, nous procure une vitalité divine qui dépasse le simple zèle.

 

Parallèlement, cette pratique de la rencontre de Dieu dans sa Parole, développe en nous une profonde révérence pour le Seigneur. Point de routine, de lectures superficielles, mais une volonté permanente d'entendre le Seigneur nous parler. Dès lors, la louange, l'adoration sont sans cesse comme un flot de notre coeur au sien. Voilà Dieu nous tient. Son amour, sa présence font toute la différence. Alors nos coeurs distinguent bien cette révérence et s'attachent à rechercher la sagesse du Seigneur dans toutes nos voies. 

 

C'est dans le cadre de cette intercativité avec Dieu que cette révérence produit en nous plus de sagesse, plus de sobriété encore. Dieu suscite nos désirs et nous les accorde parce que nos coeurs sont maintenant sanctifiés par sa Parole vivante. Nos désirs s'alignent progressivement sur les siens, au point que nous en sommes transformés. Quand nos désirs, nos motivations sont ainsi sanctifiés, nos pensées sont renouvellées, notre langage aussi devient différent. Alors ce que nous déisrons motivent nos réactions et nos actions et aussi longtemps que nous recevons du Seigneur, l'équilibre entre le vouloir et le faire, l'harmonie entre les deux, la sincérité de cette chaîne : pensée- réaction-action, sera établie. 

 

C'est ainsi que notre prière devient particulièrement efficace: notre vouloir est non seulement épuré, purgé, rendu conforme à la volonté de Dieu, mais en plus notre capacité et empressement à agir sont aussi sanctifiés. Dès lors, les requêtes que nous présentons à Dieu correspondent à sa volonté, à ses principes, à son ordre divin. Nos coeurs "impactés" par sa Parole, produisent désormais des désirs de voir s'établir le règne du Seigneur. Dieu peut désormais entendre, donc recevoir ses requêtes et les utiliser à sa gloire! 

 

Mais ce n'est pas tout. Ces prières mêmes nous motivent, nous dynamisent encore davantage, et les réponses de Dieu accentuent notre engagement à ses côtés. Oui vraiment, c'est Dieu qui produit en nous le vouloir et le faire. Lui seul a un plan merveilleux pour nos vies !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 3
  • #1

    Cynthia (dimanche, 26 février 2017 22:56)

    Que Dieu te bénisse

  • #2

    Aude (mercredi, 29 mars 2017 22:17)

    Merci pour le partage. Soyez davantage rempli au nom de Yeshoua !

  • #3

    Claude (vendredi, 04 octobre 2019 21:34)

    Que cet article est bienfaisant ! On est loin de la conception erronée d'un don plus ou moins magique de vouloir divin, souvent aux seuls élus pour qu'ils soient sauvés.. Vous montrez bien qu'au contraire, ce don précieux concerne les enfants de Dieu rachetés et découle d'une vie vécue dans l'intimité du Seigneur, par la prière et la méditation de la Parole de Dieu ! Merci !