Prière du nouvel an...

 

Psaume 16 : 1Garde-moi, ô Dieu ! car je cherche en toi mon refuge.
2 Je dis à l'Éternel : Tu es mon Seigneur, Tu es mon souverain bien !
5 L'Éternel est mon partage et mon calice ; C'est toi qui m'assures mon lot ;
6 Un héritage délicieux m'est échu, Une belle possession m'est accordée.
7 Je bénis l'Éternel, mon conseiller ; La nuit même mon coeur m'exhorte.
8 J'ai constamment l'Éternel sous mes yeux ; Quand il est à ma droite, je ne chancelle pas.
 9Aussi mon coeur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, Et mon corps repose en sécurité.

Celui qui éprouve un tel plaisir, enchantement, dans présence de Dieu, qui s' épanouit  ainsi en Lui, ne doute pas au moment de la prière que son Dieu répond a tous ces cris, pourvoit a tous ses besoins. Celui la n'est pas un visiteur ponctuel de la splendeur de l'Eternel, c'est un familier du palais, qui se délecte de la gloire de Dieu . Des lors. Sa prière constitue un accès privilégié, personnel aux bienfaits de Dieu.

 

 Ce sont ces faveurs qu'il désire ardemment plus que tout , car il a l'assurance que rien est égal a la bonté du Seigneur. Il ne s'agit pas seulement d'avoir la foi mais de faire de  l'Eternel son abri , son refuge ultime, sans que rien d'autre ne puisse l'égaler. Ce positionnement n'est possible que lorsque nous avons établi le Seigneur comme souverain, gouverneur de notre vie. 

Tel le Seigneur Jesus qui apparait , dans ce psaume, sous la plume de David, quand nous avons place l'Eternel sous nos yeux pour en faire notre unique source, quand Il nous tient lieu de tout, cette conviction profonde produit en nos coeurs, une confiance infaillible.

Cette confiance rend fort, vaillant et confiant, celui qui à fait de son Dieu le gouverneur de son âme . Du plus profond de son être, il s'appuie sur ce Dieu qu'il connaît intimement: il connaît ses capacités, il est familier de ses principes, de ses attributs, de sa nature, il l'appelle par son Nom: Dieu Tout Puissant, Seigneur, Dieu souverain, Maître....C'est de la glorieuse présence de son Dieu qu'il s'attend a recevoir trésors considérés comme les plus,précieux: la sagesse, la joie et les plaisirs ultimes. Aussi s'est il détourné des plaisirs mondains, pour ne considérer  que ce qui émane de la présence glorieuse de son Dieu...

Et même pendant les périodes sombres et les temps difficiles, ce disciple fidèle s'attend a recevoir des instructions claires . Parce qu'il a fait de l'Eternel ses délices, il s'attend a recevoir le meilleur de Dieu. Il est confiant : il fait partie de ceux que l'Eternel chérit.  C'est aussi l'attitude de ceux qui doivent s'élancer pour servir Dieu: c'est ma prière, en ce début d'année: garde moi , préserve, fidèle, intègre,  malgré les défis et les difficultés a venir...

Je  sais que je serai gardée car j'ai conclu dans mon cœur, j'en suis convaincue, tu es mon Dieu. Sur cette conviction profonde, ton règne en moi repose, et que rien ne vienne la faire chanceler. J'anticipe , je vois venir les challenges, je prends de l'avance: je ne tremble, ni ne recule. Je me positionne en toi pour tenir ferme, parce que tu me conduis, et me soutiens. J'ai fait de toi , Seigneur, mon unique espérance, tout mon bonheur est en toi, je n'aspire a rien d'autre.

Cette passion alimentée par ta présence me préserve des tentations et me propulse vers l'avant. Comme le psalmiste ou notre Seigneur Jesus qui apparait prophétiquement dans ce psaume,  je m'appuie sur le Dieu que je connais intimement: il est El mon Dieu tout puissant, Il est mon Seigneur et mon Maitre, Il m'instruit et me remplit de sa sagesse pour déjouer les plans de l'ennemi et demeurer intègre. Il est mon Adonai Attah , mon maitre souverain.

  Je conclue, de la lecture de ce psaume,  que pour tenir dans les saisons difficiles il faut tenir sur notre adoration, tenir et s élancer par notre foi alimentée par notre connaissance de Dieu, conjuguée avec la sagesse qu'il procure . On tient et on  s'élance en fixant les objectifs et la volonté de Dieu, en toute saison. Mais on ne peut tenir que lorsqu'on a fait de Jéhovah son Dieu souverain, ce Dieu qui gouverne notre vie, en tout temps, ce Dieu dont nous avons fait nos délices, qui nous remplit et nous conduit. 


Quand l'Eternel est ainsi devenu notre Dieu et pas seulement notre recours, nous pouvons envisager l'avenir, regarder vers demain avec confiance, parce que nous vivons en Lui et pour Lui. Les chagrins et les orages nous trouverons en son abri, dans sa glorieuse présence, remplis de sa sagesse. Vivant dans une telle  communion avec Lui, nous nous attendons à être confrontés à de nombreux périls mais aussi à être vainqueurs et à glorifier son nom.

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0