Nouvel élan...

Notre calendrier, nos mesures du temps qui passe ne correspondent peut-être pas à celui de Dieu. Ils varient d'ailleurs, selon les continents, les cultures et les religions. Ils se limitent à ce que nous percevons selon nos positionnements plutôt "scientifiques" ou plutôt religieux.. Même s'ils constituent certains repères autour desquels les hommes organisent leur existence et leurs activités, ils ne doivent pas à eux seuls déterminer nos élans..

 

 Cette mesure du temps à elle seule ne peut constituer le rythme de notre vie, ni la succession et l'articulation de nos saisons. Quand nous croyons en Dieu, et quand nous remettons nos vies entre ses mains, nous savons que sa volonté est souveraine et que c'est elle qui rythme nos vies.. Ni nos bons souhaits échangés pourtant si chaleureusement chaque nouvel an, ni même nos propres prières et supplications ne peuvent constituer l'essentiel de nos destinées. Le plus important est ailleurs: Dieu, dans son omniscience, tient nos vies entre ses mains. Au mieux, Il peut les contrôler et les diriger, au pire, nous laisser faire.. 

 

Pourquoi au pire ? Ce qui ressemble à la liberté n'est en fait qu'une accumulation de bêtises, de fautes, d'erreurs commises à cause des défauts de notre âme qui ne cherche que des gratifications personnelles.. Certains semblent s'en sortir mieux que d'autres, la vérité c'est que nous n'en percevons que peu de choses... Ce qui motive nos actions, n'est pas toujours perceptible, et derrière de grands projets et belles attitudes altruistes peuvent se cacher des pensées, des désirs profonds pas si avouables que seul Dieu connaît. Une certitude est gravée dans la Bible, sans Dieu rien de ce que nous faisons, à travers le temps et l'espace ne revêt toute l'importance que nous y accordons. La Parole est claire sur ce point. Jésus dit " sans moi, vous ne pouvez rien faire"... (Jean 15

 

Bien-sûr nous faisons, nous avons même l'impression de faire beaucoup.. puis un jour, la machine s'arrête, un grain de sable souvent suffit à enrayer le beau mécanisme... Le temps est passé; de nouvel an en nouvel an, nous avons continué à vivre sans lever les yeux.. Ne vous méprenez pas, même les enfants de Dieu avancent ainsi, la "tête dans le guidon" fonçant tête baissée dans leur projet, sans toujours vraiment lever les yeux.. Dès qu'on a rejoint un réseau, que le cadre est en place, les objectifs fixés, la feuille de route pluriannuelle élaborée et validée, on s'engage et on passe à l'action.. Parfois, on ne plus même plus y repenser, remettre en cause des éléments qui ne semblent pas très pertinents selon Dieu, mais c'est trop tard.. Les années passent et on continue...

 

Par la grâce de Dieu, je vous souhaite pour cette année 2012, un nouvel élan: un changement de direction si c'est nécessaire, une repentance profonde, radicale et réelle si c'est nécessaire, d'autres choix, d'autres voies, un concert de changements..

Je vous, je nous souhaite d'autres équilibres, des pensées renouvellées, d'autres avis, d'autres conseils, d'autres voix, si c'est de cela dont vous avez besoin..

 

Je nous souhaite de la franchise: l'accès à la vérité est un véritable privilège dont on ne saurait se priver, de nos jours, pour avancer.. Je nous souhaite de la bonne santé : tant physique que mentale, que morale: une santé solide pour résister aux aléas et aux circonstances, aux déceptions et au découragement, pour rebondir après les coups de butoir de l'adversité qui nous arrivent, généralement, par surprise. Je vous souhaite une foi renouvellée, fortifiée, débarrassée des stéréotypes, des vaines répétitions, des demies vérités et des idées fausses. Une foi vaillante pour surmonter les obstacles et triompher des traitrises, des coups du sort...

 

Bref, je nous souhaite non pas bonne une nouvelle année... mais un réel nouvel élan...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0