Vers la maturité...

Proverbes 1:23

Tournez-vous pour écouter mes réprimandes ! Voici, je répandrai sur vous mon esprit, Je vous ferez connaître mes paroles...

 

C'est aussi cela la maturité: savoir se retourner pour écouter. Quand on vit sans prendre le temps de s'arrêter; on court le risque de vivre superficiellement. On se laisse emporter par les situations et les circonstances, on gère à court terme, tout ce que la vie nous apporte. Bien vite, en croyant maîtriser les évènements, en ayant l'illusion de se maîtriser, on se laisse berner et on se précipite dans des pièges grossiers.

 

Parce que même les réussites peuvent être trompeuses, quand on poursuit des rêves, des idéaux, sans s'arrêter pour prendre du recul, on prend le risque de se tromper de chemin. Il faut pouvoir s'arrêter. Pourquoi? Parce que pour être capable de se tourner, il faut avoir perçu un besoin de faire d'autres choix, d'envisager d'autres alternatives. 

 

Il faut aussi être en mesure de recevoir vraiment et complètement ce que les circonstances nous communiquent, souvent. Personnellement, je regrette de ne pas m'être tournée, plus souvent, chaque fois que le Seigneur m'interpellait d'une manière ou d'une autre. Je me souviens  de nombreuses rencontres très intimes avec mon Dieu, auxquelles, manifestement, je n'ai pas accordé toute l'importance que j'aurais du.

 

Certains éléments de notre marche avec Dieu devraient devenir de véritables quêtes, des cheminements à entreprendre consciemment, des recherches soutenues, volontaires et patientes à la rencontre de notre Dieu et de Sa volonté. Parfois, nous passons trop vite sur une expérience, un passage des Ecritures sur lequel Il désire attirer notre attention. Pourtant, la vraie vie est là. 

 

Parce qu'on ne peut rien faire sans le Saint Esprit qui nous guide dans toute la vérité, c'est trop dommage, quand Il nous prend par la main, quand Il nous montre le chemin, de se laisser distraire ou détrourner par des chimères, ou par les activités du quotidien. Quand nous réalisons, à quel point, notre vie sociale nous influence, il convient de se tourner pour écouter les réprimandes du Seigneur. Il faut prêter l'oreille pour entendre, parce que cela doit être un acte de notre volonté, ainsi nous collaborons avec Dieu, pour notre propre salut.

 

Il faut vouloir écouter pour entendre, de sorte que  les éléments que nous recevons seront versés dans nos coeurs efficacement. Ils ne nous échapperont pas car nous leur permettrons d'accomplir en nous l'oeuvre pour laquelle Dieu les a envoyés. Dieu parle tantôt d'une manière et tantôt d'une autre; pas toujours par des prophètes qui lancent de grands avertissements. Il nous interpelle aussi dans sa Parole, dans nos moments d'intimité avec Lui, ou encore par des circonstances et des évènements qui devraient nous faire réfléchir..

 

Se tourner pour écouter et recevoir; se tourner pour changer d'avis, de direction; se tourner pour obéir et suivre ce que Dieu dit et fait. Se tourner c'est aussi se repentir, prendre le temps de comprendre l'écart entre ce qui se passait dans nos vies et la volonté de Dieu. Ce temps de repentance nous amène à tirer des conclusions, à nous positionner devant le Seigneur pour comprendre sa volonté, et recevoir la force, les ressources pour ne pas reproduire les mêmes erreurs. 

 

Dieu promet dans ce passage de l'Ancien Testament qu'en répandant sur nous Son Esprit, Il nous fera connaître sa Parole, donc Sa volonté. Ceci est primordial: c'est une promesse et une certitude sur laquelle nous devons bâtir nos vies. Dieu nous veut sages, avisés, avançant prudemment vers le destin qu'Il a préparé pour nous (Eph 2:10). Il veut nous remplir de sagesse divine, pour que nous devenions tout ce qu'Il veut que nous soyons. 

 

Nous ne pouvons prendre le risque de perdre notre vie, à vouloir tout gagner de cette vie de futilité que nous promet la société. Tournons plutôt pour recevoir les avertissements, les réprimandes, les instructions et enseignements de Dieu. Tournons nous pour les recevoir réellement, profondément de sorte que l'Esprit Saint puisse enfouir en nos coeurs les principes de la vie selon Dieu et ainsi nous communiquer une telle connaissance de notre Dieu que toute notre existence servira à accomplir la volonté du Seigneur !

 

Comme je regrette de n'avoir pas toujours vécu dans une telle communion avec mon Seigneur, que Ses avertissements, réprimandes et instructions m'auraient permis de mieux le connaître et mieux le servir. J'aurais été plus attentionnée, plus sensible à sa volonté. Plus important, encore, j'aurais compris plus tôt qu'Il voulait ma vie pour sa gloire: j'aurais compris plus tôt que mon parcours avait été orchestré par ses soins, pour m'amener à accomplir Sa volonté. J'ai compris vraiment, tard, trop tard, qu'il fallait que j'arrête de vouloir et de faire, pour qu'Il construise en moi ce vouloir et ce faire (Phil 2:13). 

 

Mon éducation et mon parcours m'influençaient bien plus que je ne le réalisais: bien que je ne faisais pas toujours de mauvais choix, j'ai compris trop tard, qu'il fallait que je m'arrête et que j'abandonne chaque minute de mon temps au Seigneur. Depuis, plusieurs années, et après plusieurs déconvenues, j'ai appris à laisser Dieu me faire connaître sa volonté. Je comprends maintenant, que connaître, cela signifie une telle intimité qu'il y a fusion entre ces révélations de ce que Dieu veut  et ce que nous savions déjà, régénéré par l'Esprit Saint. Ainsi nous devenons de formidables outils entre les mains de l'Eternel.

 

Dieu se révèle et nous guide de l'intérieur, par son Esprit, dans une vie qu'Il dirige et contrôle avec notre collaboration passionnée, et qui accomplit Sa volonté. La vraie vie est là, la vie en abondance, la vie Zoé qu'Il a promis. Cette vie a un sens, une portée, une beauté.. C'est une vie structurée par l'ordre divin et sculptée pour refléter sa Majesté...

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0