Question d'éternité...

1 Jean 4:15

Celui qui confessera que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en Lui et Lui en Dieu.

 

C'est d'un choix de vie qu'il s'agit dans ce verset. Un choix qui nous pousse à nous soumettre à la vérité de la Parole de Dieu. Que vais je faire du message de l'Evangile? Que vais je faire de la place, du rôle que Jésus doit avoir dans ma vie?

 

Allons plus loin: que vais je faire face à la proposition de Dieu? Il me place face à un choix existentiel. Il me propose de vivre avec Lui et en Lui. Que vais je décider? Ai je besoin de Dieu, ai-je besoin de Lui à mes côtés, en permanence, ou bien seulement, comme ultime recours quand j'en ai besoin, quand plus rien d'autre n'est efficace? 

 

Ai-je besoin de Dieu en moi ? Ai-je besoin de sentir en moi une présence qui s'impose, me dirige et me contrôle? Ai-je besoin d'une présence en moi qui intervient dans ma vie, ou suis-je assez indépendante, assez forte et solide pour me débrouiller toute seule?

 

Maintenant "zoomons" un peu, pour y voir de plus près: ai-je vraiment le choix, avoir Dieu avec moi et en moi est optionnel? Dieu comprendra-t-Il si je lui assigne une place moins élevée dans ma vie, si je le cantonne à un rôle de figurant, ou de roue de secours? Son amour va -t-il jusqu'à accepter que je fasse ce choix, tout en me réservant ses bénédictions? 

 

Dois je attendre d'être acculée, obligée de comprendre enfin que tous les humains ont besoin de Dieu avec eux et en eux? Dois je attendre que la majorité des gens dans le monde, les intellectuels et les savants concluent eux aussi que l'humain a été crée pour vivre dans la présence de Dieu et en interaction avec Lui pour que sa vie ait un sens? 

 

Dois -je attendre que le monde entier reconnaisse que l'humain est constituée d'un esprit éternel, une flamme qui ne s'éteindra pas, un concept éternel que la mort n'arrête pas et qui doit trouver sa place dans une éternité.. Qui me convaincra qu'un humain ne peut être comparé aux autres vivants et que c'est justement ce qui le caractérise qui est éternel, précieux immortel. Il faut donc se situer dans une éternité, dès maintenant et prendre de bons repères pour savoir de quoi il s'agit.

 

Ces repères d'éternité se trouvent dans la Parole de Dieu. Ils sont clairement définis ainsi que les moyens d'y accéder :

 

-Dieu est l'entrée d'une éternité de lumière, de vérité, de gloire, de sens, de repos. C'est la seule qui aurait du jamais exister, mais la méchanceté et la vanité ont provoqué la création d'un autre espace d'éternité pour les âmes immortelles qui s'attachent à ces mêmes valeurs. L'arrogance est un des plus sûrs chemin qui mènent à cet espace infernal d'éternité, l'arrogance de pouvoir vivre sans Dieu.

 

 Jésus Christ, Fils de Dieu est le chemin, la vérité et la vie et nul ne vient au Père que par Lui. C'est le chemin qui mène à Dieu, la porte par laquelle il faut passer, il n'y en a pas d'autres. Seul médiateur, seul nom donné aux hommes pour ce que la Bible appelle salut: c'est - à -dire rachat de l'homme qui peut ainsi être libéré de tout ce qui l'éloignait de son Créateur. Salut parce que la vie sans Dieu est une perdition, un échec total et un billet garantit pour l'enfer.

 

Cela signifie que malgré les bonnes grâces et félicités qui caractérisent parfois la vie de certains humains sans Dieu, cette vie là, ici et maintenant cache une réalité cruelle: l'horreur de la suite de l'éternité, après la mort... N'est ce pas futile d'échanger l'éternité contre quelques années de futilité ?

Vivre avec Dieu et en Lui n'est pas optionnel quand on garde les yeux sur l'éternité et pas seulement sur la vie ici et maintenant.

 

Le salut est donc à privilégier puisque c'est la clé de la vie éternelle dans la présence de Dieu. Il s'obtient simplement par la foi, pourquoi s'en priver. Cette foi donne non seulement accès à la présence de Dieu, mais aussi à toute sa volonté pour nos vies, ce qui n'est pas rien. Certes, il faut accepter de se soumettre, de se laisser diriger et contrôler; mais qu'est ce qui est plus difficile et plus contraignant: la tyrannie des humains ou la volonté de Dieu?

 

La réponse à cette question est déterminante pour le reste de votre éternité. Pensez-y !

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0