Oser la foi...

Jean 14: 8 Philippe lui dit : Seigneur, montre-nous le Père, et cela nous suffit.

 

Voilà sans doute une aspiration commune à de nombreux humains. Beaucoup de personnes religieuses, pour des motifs divers d’ailleurs pourraient exprimer le même désir.

Cependant, force est de constater que cela est une faculté que l’homme a perdu. Il fut un temps où l’homme pouvait rencontrer son Créateur et lui parler face à face, mais le péché a vite rendu cette amitié impossible.

 

Ce cri de Philippe, ce désir profond est commun à toute l’humanité. Un vide a été laissé au plus profond de l’être humain, lorsque cette faculté de rencontrer Dieu individuellement  lui a été retirée. En fait, elle n’est pas définitivement perdue, elle est juste barrée par la nature pécheresse de l’homme qui fait obstacle. Philippe faisait bien de désirer voir le Père, retrouver le chemin de son Créateur. Il faisait bien de désirer faire de Dieu son Père. Ce désir vient de Dieu lui-même d’ailleurs. Il est bon de pouvoir, à un moment donné de sa vie l’exprimer. Il est bon de reconnaître à un moment donné son besoin de voir le Père. Il est bon de comprendre, de répondre à ceux qui viennent vous le présenter positivement, en exprimant votre souhait d’être reconnecté au Père.

 

Cependant, ce serait dommage de s’arrêter là, de ne pas comprendre comment Dieu a rendu possible cette connexion, malgré notre nature pécheresse. Il est essentiel, en effet, de comprendre ce qui a changé depuis la chute de l’homme en Eden. Il est essentiel de recevoir ce message de l’Evangile, appelé Bonne Nouvelle, parce qu’il proclame qu’une relation personnelle au Père est à nouveau possible. C’est ce qu’explique Jésus dans le passage que nous étudions ce matin : Jésus; Fils de Dieu est venu afin que en Lui nous puissions renouer avec le Père: dans le même chapitre Il explique pourquoi, désormais, cette union avec le Père est possible : 

Jean 14:6

Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.

 

Même si Philippe ne l’a pas vraiment compris, Jésus indique ainsi qu’Il est le seul moyen de voir le Père et d’être reconnecté à Lui. Il faut donc s’unir à Jésus, pour voir le Père. Le désir de Philippe est essentiel, mais il doit comprendre qu’il ne peut ignorer Jésus pour y parvenir. Le rôle de Jésus dans notre salut, dans notre retour au Père est fondamental, exclusif, indispensable, absolument inévitable. 

Ephésiens  2:4-5

Mais Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés,

nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que vous êtes sauvés) ; C’est en Jésus que nous sommes justifiés , rendus acceptables et acceptés dans la présence de Dieu. C’est en lui que nous naissons de nouveau, que nous sommes donc recrées, reconnectés au Père avec une nouvelle nature (2 Cor 5:17).

 

Le désir de Philippe est bon, mais il doit comprendre et accepter le rôle de Jésus, son statut de Seigneur et Sauveur. Nous savons, par les Ecritures que Philippe a compris et qu’il a fait partie des témoins du Seigneur, dès les premières heures de l’Eglise. Il reste que chacun doit comprendre, aujourd’hui encore que «Nul ne vient au Père que par» Jésus. Beaucoup de personnes désirent s’adresser au Père, comme Philippe dans ce chapitre 14 de l’évangile de Jean, mais ne comprennent pas que l’accès au Père ne s’ouvre que par la foi en Jésus, Fils de Dieu, unique médiateur entre Dieu et les hommes.

 

Car il faut aussi comprendre le «que par moi» prononcé par Jésus lui-même (Jean 14:6). Il n’y a qu’un seul accès pour toute relation avec le Père. Même si Jésus introduit, par la suite la présence et le rôle du Saint-Esprit, il est clair que notre intermédiaire, notre Sauveur, le chemin, c’est Jésus. C’est donc en Jésus que nous nous approchons du Père, par la foi. Notre vie est cachée en Lui, dans cette union qui nous garde en Lui; tandis qu’Il rayonne en nous. Lui qui a été fait justice pour nous, est le seul à garantir cet accès au Père que nous désirons tous, et que rien ne peut remplacer. Notre foi donc appréhender cette vérité fondamentale : 2Corinthiens 5:19

Car Dieu était en Christ, réconciliant le monde avec lui-même, en n'imputant point aux hommes leurs offenses, et il a mis en nous la parole de la réconciliation.

 

Dès lors que nous acceptons cela, par la foi, nous sommes transférés dans le royaume de lumière de Dieu et nous pouvons interagir avec le Père. 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0