Vu d'en Haut

  J'ai réalisé récemment, et j'en ai témoigné dans ce blog, à quel point je suis attirée par l'horizon. En réalité, cette ligne imaginaire de démarcation, m'indique plutôt la direction vers laquelle je dois me tourner. Elle ne manque pas, d'autre part, de diriger mes regards et mon attention sur la pensée de Dieu. 

 

 Pourquoi, en effet, s'attarder sur les bruits de la ville, où de nombreuses âmes meurent, d'ailleurs, dans le plus grand silence. Elles meurent d'avoir tant souffert, tant regardé à l'autre, à la misère d'une vie vide de sens, sans espoir, où malgré les plus belles voilures, le vent des circonstances ne poussent pas vers le large.

 

 La vie a des illusions dont le coeur humain veut se gaver, et de miroirs aux alouettes, en châteaux en Espagne, même ces illusions se vident de toute leur substance. La laideur de la médiocrité, de la pauvreté, d'une vie saturée de vices et de vicissitudes s'installe et finit par étouffer tout espoir.

 

 Pourtant, il y a toujours deux faces pour une même médaille. Comme ces nuages menaçant qui couvrent nos firmaments, souvent, la vie peut être très sombre d'un côté, mais très lumineuse d'un autre. Cette profonde tristesse qui vous étreint parfois, est celle-là même qui peut diriger vos coeurs vers l'horizon azuré et lumineux de la présence de Dieu. Pour le moment, votre ciel semble fermé, grondant et tonnant, mais plus haut, juste au-dessus de votre tête, la-haut, le ciel est bleu.

 

  Au-dessus de vos orages, il y a une main tendre et prévoyante qui vous arrose d'une pluie abondante non pour vous noyer, mais pour vous encourager à chercher la ligne d'horizon, et à lever... lever.. lever les yeux bien au-dessus du bruit de la ville.

 

  Vu d'en haut, le ciel est toujours bleu, la vie paraît minuscule et belle, quand on la conçoit depuis son regard, sa présence, sa beauté...

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Myriam (jeudi, 14 avril 2011 17:59)

    Le secours nous vient de l'Eternel Celui qui a crée les cieux et la terre et nous tournons les yeux vers Sa montagne Sainte, au-delà des nuages, Lui Notre Soleil resplendit